Forum RPG adulte dont l'histoire se base sur le monde de DC Comics.
 

Partagez | 
 

 Ra's al Ghul - The Demon's Head

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ra's Al Ghul

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 02/08/2017

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Ra's al Ghul - The Demon's Head   Mer 2 Aoû - 23:19


Ra's al Ghul - The Demon's Head





Nom : Al Ghul
Prénom : Ra’s
Alias : la Tête du Démon, la Tête de la goule (l’étoile Algol), le Démon
Niveau : 20
Famille : Sora, Melisande, Amina Raatko (femmes), Talia al Ghul, Nyssa al Ghul (filles).
De nombreux autres héritiers, plusieurs centaines d’enfants dans le monde entier…
Origine : berbère, nomade (Afrique du Nord), XIVème siècle
Camp : Neutre
Statut : Leader de la Ligue des Assassins/Ligue des Ombres, assassin, écoterroriste, recherché par le FBI, la CIA, Interpol, l’ASIS, le Mossad.




Extrait du Code de la Ligue





Code de la Ligue : Les paroles sacrées de la Tête du Démon

"Sur une Terre où les vicissitudes des hommes ne cessent de s'étendre, plongeant notre foyer, notre logis dans le plus sombre des abîmes, là où les racines enragées de l'âme humaine se plongent dans le noyau en fusion de la Terre, là où les péchés les plus capitaux, une fois libérées par la salace Pandore, se sont dispersés aux quatre coins du globe, l'action désintéressée de l'élite du genre se pose comme indispensable.

L'Homme se croit bien supérieur à sa condition, condition qui ne fait que lui rappeler ses faiblesses immanentes.Toujours prompt à sortir le bâton avant d'employer la plume, toujours prompt à détruire plutôt qu'à reconstruire, l'Homme est un fléau à nul autre pareil, et un fléau pour lui-même. Destructeur autoproclamé, qui se satisfait de sa luxure et de ses pulsions malsaines, de sa vantardise, son orgueil, l'être humain ne vit que pour se détruire, tel un Ouroboros sans fin, suivant le cycle du Soleil, il détruit sans reconstruire.

Ainsi donc, nul fléau n'est pire que l'Homme, nul animal ne peut prétendre tenir tête à l'Homme. Car seul l'Homme détruit l'Homme, et aucun n'est jamais créateur. Au-delà des perceptions, l'Homme doit être mis à terre, asservi, châtré sans possibilité de reconquérir sa gloire perdue. Là où Dieu semble être le sauveur du genre humain, le seul sauveur est déjà présent sur Terre, en l'âme de la Tête du Démon.

Alors que des nuées de soldats se pressent pour un final combat, nul ne sait en réalité la glorieuse vérité. Le combat est déjà gagné. "





Description physique et mentale





Description physique et mentale :

Malgré ses plus de 600 ans, Ra’s a encore un corps relativement bien conservé, du fait qu’il puisse posséder ceux d’autres êtres humains. Il porte cependant le poids des années sur son visage, comme en attestent les nombreuses rides qui strient celui-ci, et les raies blanches qui s’étalent dans ses cheveux le long de ses tempes et sur sa barbe caractéristique. Cette barbe permet de le reconnaître entre tous, taillé pour sembler acérée et piquante, tel l’homme qui la porte. D’un visage sévère et renfrogné, Ra’s n’en reste pas moins un bel homme pour son âge, capable de séduire les femmes comme il trucide les hommes. D’une corpulence musclée et plus qu’athlétique pour son âge, Ra’s est capable de se déplacer et de se battre comme s’il avait 30 ans. Son corps n’accuse aucune cicatrice, du fait que celles-ci sont effacées par les eaux régénérantes du Lazare. Ra’s dispose de la perfection de la jeunesse dans un corps pourtant marqué par les âges.

De manière générale, Ra’s porte de larges tenues amples, dans un style arabique-berbère, rappel de ses origines. Vivant la plupart du temps dans le désert, il se vêtit essentiellement de vêtements lâches qui lui permettent de supporter plus facilement la chaleur, bien qu’il y soit accommodé depuis fort longtemps. Ses vêtements sont habituellement teintés de couleurs vertes et or, symboles du serpent, de la perfidie et surtout, du démon. Ceux-ci sont essentiellement ses tenues d’apparat, de majesté et de rituel. Ce sont les costumes qui consacrent son statut de « Tête du démon ». Il aime aussi à se vêtir dans une large cape verte, qui n’est rattachée à son costume que par des attaches liserées d’or.


Du point de vue psychologique, Ra’s incarne la majesté. Un sentiment de supériorité se dégage de son être en permanence, sentiment qu’il s’évertue à pérenniser. C’est cette influence qui lui permet de diriger la Ligue, mais aussi la peur qu’il inspire à ses hommes. Pouvant se montrer magnanime dans le succès, Ra’s sait encore plus se montrer tyrannique dans l’échec. Ne pouvant supporter celui-ci, chacun de ses hommes sait que l’échec est synonyme de mort. Eminemment instruit, cultivé, savant, Ra’s aime à se divertir lors d’évènements culturels, découvrir les civilisations et aller au-delà des sphères de la normalité. La culture est pour lui un moyen de pouvoir tout aussi important que la guerre. Fin tacticien et stratège, c’est un leader inné qui sait imposer ses décisions, s’adapter et prévoir les éventuels revers. Il est d’une patience sans limites, pouvant prévoir des actions plusieurs mois, voire plusieurs années à l’avance. Cependant, au-delà de ses connaissances et de sa maîtrise de la stratégie, Ra’s a aussi été rendu complètement fou par l’usage répété du Lazare, lui ayant fait perdre le sens des réalités, et lui donnant parfois des hallucinations de sa vie passée. Il peut avoir des accès de schizophrénie, croyant avoir affaire à des êtres désormais décédés.

Ra’s a eu de nombreuses femmes et enfants. Hormis sa première femme qui a été l’amour de sa vie, toutes les autres n’ont été que des faire-valoir qu’il a vite délaissé, les abandonnant avec ses enfants dès qu’il apprenait la grossesse de ces dernières. A ses yeux, cela représentait un parcours initiatique de plus pour sa descendance, le fait de parvenir à survivre et à retrouver leur père symbolisant alors la dignité de ses enfants et leur capacité à s’adapter à l’enseignement de la Ligue. Quand ceux-ci réussissent cette épreuve, ils deviennent alors réellement ses enfants qu’il est prêt à protéger plus que tout. Il ne supporte pas que ceux-ci puissent être blessés ou insultés et quiconque leur fera du mal encourra sa colère. Il refuse fermement d’avoir à affronter ceux-ci, même si certains de ses enfants sont parfois en désaccord avec ses objectifs.




Pouvoirs et capacités





Pouvoirs et capacités :

- Le premier et sans doute le plus caractéristique des pouvoirs de Ra’s, c’est sans doute son immortalité qui lui a permis de vivre plus de 600 ans. Très jeune, il a mené des études médicinales qui l’ont amené à toujours se perfectionner. Ceci, additionné avec son talent archéologique, lui a permis de découvrir la formule de Lazare qui lui permet de soigner ses blessures les plus graves, et même de le ressusciter. Ses puits se retrouvent à plusieurs endroits dans le monde, dont la localisation est farouchement conservée par la Ligue. Ce sont en effet des lieux sacrés qui ne peuvent être utilisés que par la Tête du Démon. Ces puits constituent donc la plus grande force de Ra’s mais aussi sa plus grande faiblesse, car il est désormais dépendant de ce Lazare. S’il est coupé de sa source d’approvisionnement, le poids des âges finira par le rattraper et il se flétrira donc irrémédiablement.

De plus, la formule de Lazare confère aussi à Ra’s plusieurs autres facultés, dont une force, une vitesse, une endurance, une agilité et une résistance renforcées. Cependant, ces facultés exceptionnelles s’accompagnent aussi d’un lourd fardeau : l’apparition de la folie chez ceux qui se baignent de manière récurrente dans les eaux du Lazare.

- Connaissances accrues, sens de la réflexion et intelligence surdéveloppées : Au cours des longs siècles que Ra’s a traversé, il a eu le temps de perfectionner son savoir et ses connaissances. Doté d’une mémoire eidétique, qui lui permet de se souvenir d’absolument tout ce qu’il voit (chiffres, images…). Son expertise lui a permis de devenir un fin stratège, capable de prévoir simultanément plusieurs plans d’attaque, ainsi que les réactions que risquent d’avoir ses adversaires. Il a lu plusieurs centaines d’ouvrage, exploré les lieux les plus exotiques, le rendant maître dans tous sujets philosophiques ou littéraires, et connaissant les plus sombres secrets de la Terre.

- Maîtrise de l’occultisme, de la magie, de l’alchimie et des arcanes mystiques : Au-delà des capacités mortelles, Ra’s a su transcender l’existence humaine en formant son corps mais aussi son esprit. Il a su se développer au-delà de l’étroitesse des esprits humains, lui permettant ainsi d’accéder à un nouveau degré de conscience, à de nouvelles dimensions. Désormais maître dans l’art des potions médicinales mais aussi des arcanes occultes, la Tête du Démon est capable de lancer de puissants sortilèges de protection ou de terribles malédictions. Son rituel le plus fameux lui permet de transférer son âme dans le corps de quelqu’un d’autre, lui permettant ainsi de conserver la fermeté du corps.

- Expert dans l’art du combat et de la tactique : Ses longs siècles d’entraînement ont fait de Ra’s al Ghul un maître dans toutes formes de combat, que ce soient les arts martiaux ou le maniement des armes. Ainsi, il est expert dans le maniement des armes à feu (pistolets, fusils, mitraillettes…) mais aussi dans l’usage des armes blanches, qu’il préfère (sabres d’estoc, rapières, glaive, lance, hallebarde, hache…). Il est aussi fort éminent dans le maniement des armes de jet, comme le maniement de l’arc.

Enfin, il maîtrise de nombreux arts martiaux : ninjutsu, capoera, aikido, karaté, kamau njia (la voie du guerrier silencieux), Musangwe, Bachi Ki do, Ki jutsu, umudinhu, taban, Gulesh, Wu shu, Kung-fu, la voie du scorpion, le style de la mante religieuse, le Kempo, le Wing Chun, la Boxe des Pharaons, le Mutsui, le taekwondo, le dragon moo do, la danse du guépard, ainsi que de nombreux arts martiaux qu’il a développés lui-même et enseigné au sein de la Ligue.

- Ressources humaines : En tant que leader de la Ligue des Assassins, Ra’s peut compter sur une force de frappe conséquente. Il a formé de nombreux assassins et maîtres en arts martiaux, qui se sont ensuite répandus dans le monde entier, lui permettant d’avoir une sphère d’influence mondiale. Il peut soulever très rapidement une force conséquente d'assassins d'élites, qualifiés et aptes au combat. Ses héritiers sont aussi très nombreux dans le monde, il peut compter sur leur soutien sur le champ de bataille mais se sert parfois de leurs corps comme d’hôtes temporaires.

Faiblesse unique :

Comme dit précédemment, le Lazare représente la plus grande force mais aussi la plus grande faiblesse de Ra's al Ghul. Au cours des siècles, il en est venu à développer une dépendance vis à vis de ce produit et il doit donc s'y immerger au moins une fois par semaine. Par conséquent, le priver d'un Puits de Lazare l'affaiblit considérablement, en faisant une cible facile. Il ne dispose dans cette situation plus de sa résistance accrue, ni de sa force et n'est qu'un vieillard dont la condition physique s'est depuis longtemps dissipée. Il doit alors être protégé par ses gardes du corps et ses serviteurs durant la période nécessaire pour qu'il puisse se plonger dans le Lazare.

S'il reste trop longtemps coupé de sa source d'approvisionnement, le poids des âges le rattrapera et il finira par se dessécher avant de tomber en poussière.

Si Ra's s'avérait coupé de ses Puits, il perdrait 5 points de vie, passant de 15 à 10. Et son niveau de puissance passerait de 10 dés à 6, ce qui l'affaiblit alors grandement.
A ce niveau, il est possible qu'il soit battu par un groupe de joueurs ou par un joueur très puissant, néanmoins, il est très difficile de trouver l'emplacement des puits et de les détruire.
Il faudrait pour y parvenir, infiltrer une des bases de la Ligue gardées en permanence par des assassins émérites et parvenir à faire chanter un des membres du culte du Lazare. Il faudrait ensuite parvenir à éliminer toutes les forces de surveillance, situées sur le lieu.
Cette tâche est donc très complexe et nécessite une longue suite de jeux avant de pouvoir être accompli.




Chronologie de Ra's






Contexte pré-DC World of Chaos


Extrait des recherches du dr. Abraham Morrison (conservées par la Ligue des Assassins) :


Préface :

Les recherches que vous allez avoir sous les yeux visent à retracer la vie d’un homme exceptionnel, tel qu’il n’y en eut jamais d’autres. A travers plusieurs siècles d’histoire, nous retracerons la vie de cet homme qui, à travers les épreuves du temps, s’est affirmé en faisant croître son influence et sa puissance, pérennisant celle-ci afin d’instaurer son règne. Cet homme porte un nom empli de mysticisme : on l’appelle Ra’s al Ghul, la « Tête du Démon ».

Naissance et éducation dans le nord de l’Afrique (XIVème siècle) :

Le début de nos recherches nous mène au nord de l’Afrique, dans une région informelle où les peuples vivent davantage de manière nomade que sédentaire. L’homme qui deviendrait par la suite Ra’s al Ghul naît ainsi dans une de ces peuplades berbères, sans point d’attache, ou plutôt sans domicile fixe. En effet, en étudiant les mœurs de ces peuplades, on peut très vite constater que ceux-ci conservent les mêmes lieux d’habitation, voyageant d’une oasis à l’autre, et exploitant ainsi les endroits connus. On retrouvera par la suite cette structure organisationnelle dans la manière d’agir du Démon, qui fixe plusieurs cachettes à travers le monde, référençant ainsi les lieux qui lui sont importants.

Il est par conséquent difficile d’estimer la date et le lieu exacts de la naissance de Ra’s al Ghul, le manque d’informations pour l’époque étant drastique. On peut cependant fixer une date approximative autour des années 1390. A cette époque, le commerce entre l’Europe et la Chine fleurissait, tandis que les croisades opposaient fréquemment chrétiens et musulmans. L’inquisition pourchassait les infidèles. Les peuples Africains étendaient leur influence sur le Sahara, transmettant les savoirs ancestraux d’une génération à l’autre. La tribu de Ra’s s’était établie depuis plusieurs siècles, dans une région proche de l’Arabie, après avoir migrée depuis la Chine. Pendant toute son enfance, Ra’s fut alors formé à ces savoirs, apprenant les légendes mystiques, la survie dans un espace hostile et suivant un entraînement aux arts de combat berbères. Il commença de plus une formation aux arts martiaux asiatiques, les patriarches de la tribu éduquant très jeunes les enfants dans le but d’en faire les guerriers protecteurs de la tribu. Ainsi, Ra’s apprit les rudiments du combat, apprenant à se défendre avant même ses 10 ans.

Pourtant, Ra’s ne désirait pas devenir un guerrier mais un savant. A l’âge de 14 ans, il quitta sa tribu, rejoignant une ville d’Arabie où il fut éduqué aux arts médicinaux, se construisant peu à peu une carrière et asseyant son prestige et sa réputation.


Rencontre avec sa première femme et découverte du Puits de Lazare (XVème siècle) :

Ra’s passa plusieurs années en Arabie Saoudite, réussissant avec brio ses études de médecine. Il devint un modèle pour ceux qui l’entouraient, et conclut très rapidement des recherches et des thèses lui permettant d’inscrire son nom parmi les grands de la médecine arabique. C’est à la même période qu’il rencontra sa première femme, Sora, qui fut le grand amour de sa vie. Tous les deux passionnés, ils étaient de fervents chercheurs qui passaient parfois plusieurs jours sans dormir afin de mener à terme leurs études.

Parallèlement, Ra’s était devenu obnubilé par une des légendes de sa tribu rapportant les effets vertueux d’un produit appelé Lazare. Celui-ci évoquait de fortes ressemblances avec la légende de la Fontaine de Jouvence, que les Occidentaux pensaient découvrir dans le continent nouvellement découvert d’Amérique. Ra’s et Sora passèrent plusieurs années à chercher le fameux Puits de Lazare, qui semblait être le lieu sacré de la tribu de Ra’s. Au terme de plusieurs mois de recherches archéologiques, les deux amants finirent par trouver un lac naturel aux eaux verdâtres : le Puits de Lazare.

Dans le même temps, Ra’s avait acquis une renommée certaine qui lui assurait de nombreux clients. Les populations de toute l’Arabie se pressaient pour obtenir ses soins. Quelques temps après avoir découvert le puits, le roi de la cité où s’étaient établis Ra’s et sa femme vint demander conseil à ce dernier pour son fils qui était mourant. N’ayant aucun remède et ne parvenant à le sauver, Ra’s décida de le plonger dans le Lazare, dernier espoir susceptible de sauver sa vie. Cependant, Ra’s et Sora ne disposaient pas des connaissances complètes sur les effets du Lazare. Et alors que le prince se vit accorder une seconde vie, il devint totalement fou, étranglant à mort Sora pour qui il vouait un amour passionné. Ra’s fut totalement anéanti par cette perte qui le marqua à jamais. Le roi, ne désirant pas être éclaboussé du scandale, fit croire que Ra’s était le meurtrier et le condamna à la torture jusqu’à la mort dans une cage où il était enfermé avec le cadavre de sa femme.

Après plusieurs semaines passées dans cette cage, alors que Ra’s n’était plus qu’un semblant d’être vivant, il fut sauvé par un jeune homme, dont il avait assisté la mère dans ses derniers moments. Celui-ci, reconnaissant, l’emmena jusqu’au Lazare où Ra’s récupéra ses forces. Il rejoint alors sa tribu natale, accompagné de son plus fidèle lieutenant, et mu d’un sentiment de vengeance destructeur. Là, il convint son oncle qui était à la tête de sa tribu de lui apporter son soutien jusqu’à ce qu’il lui amène la tête du roi de la cité. Poursuivant ses recherches avec un entrain phénoménal, il découvrit avec des siècles d’avance, les germes des infections, la nature de maladies telles que la peste et le choléra. Il parvint à maîtriser celles-ci en comprenant leur nature et leur composition chimique, alors à même de propager des infections mortelles. Grâce à cela, il assura sa vengeance sur la cité entière, en commençant par le prince qu’il infecta avec la peste. Le roi, revenant auprès de lui pour lui demander assistance fut décapité, alors que la tribu de Ra’s commettait un véritable massacre dans la cité, ne laissant aucun survivant.

Ra’s prit alors la tête de sa tribu, soutenu par son oncle et par le jeune homme qui était devenu son premier lieutenant. Il acquit l’appellation « la Tête du Démon », en mémoire du massacre qu’il commit.


Voyages et recherches sur les Puits de Lazare (fin XVème - XVIIIème) :

Durant les prochains siècles, Ra’s voyagea à travers le monde entier, accompagné de son oncle et de son lieutenant. Ils poursuivirent plusieurs légendes, plusieurs mythes, en augmentant leur durée de vie grâce au Lazare. La première expédition à laquelle ils prirent part fut celle vers les Indes de Christophe Colomb. Espérant découvrir de nouvelles terres, ils voyagèrent jusqu’à atteindre l’Amérique. Comprenant très rapidement qu’ils n’étaient pas là où le pensait Colomb, ils participèrent aux différentes expéditions des conquistadors, à la recherche de l’Eldorado où était censée se trouver la fameuse Fontaine de Jouvence. Tandis que les conquistadors échouèrent lamentablement à cet objectif, Ra’s pénétra la Cité et découvrit ainsi un nouveau Puits de Lazare, à même de pérennniser son existence.

Ce puits n’était que le premier d’une longue liste. A travers tout le XVIème et le XVIIème siècles, les trois hommes voyagèrent à travers le monde entier, revenant à l’occasion dans leurs terres d’origine, afin de conserver la main sur leur tribu, désormais bien plus large qui avait pris le contrôle de toute la zone subsaharienne dans l’ombre. Ils se rendirent donc dans les endroits les plus insolites, s’ouvrant à une nouvelle dimension du mysticisme : l’île de Tasmanie, la Cité Interdite, le Triangle des Bermudes … Chacun de ces lieux était enregistré dans leurs mémoires comme une possible cachette de repli. Ils découvrirent ainsi plusieurs dizaines de Puits actifs à travers le monde.

Mais c’est alors qu’il voyageait seul que Ra’s découvrit le plus puissant : le puits de la Cité Perdue de Nanda Parbat dans l’Himalaya, qui lui conférait une résistance exceptionnelle durant les quelques heures après s’être immergé. Il décida de garder farouchement ce secret, n’en parlant à aucun de ses deux comparses, afin d’en conserver les vertus exceptionnelles. Dans le même temps, Ra’s interdit formellement toute transcription, enregistrement, écriture décrivant les effets du Lazare. Celui-ci devait rester un secret inavoué.

Deux siècles plus tard, alors que les trois confrères étaient à Londres, ils rencontrèrent de jeunes alchimistes qui tentaient de poursuivre les travaux de l’éternel Nicolas Flamel, à savoir créer la Pierre Philosophale. Le lieutenant de Ra’s, débordant d’enthousiasme, commença à consigner leurs recherches sans en avertir Ra’s, décrivant en détail la localisation des puits, leurs effets ainsi que leurs faiblesses. Lorsque Ra’s découvrit ceci, fou de rage, il engagea un combat à mort contre son lieutenant, ne parvenant à survivre que de justesse. Devant s’enfuir pour se régénérer, il se rendit compte à son retour que son oncle avait fui avec les mémoires qui avaient été écrites.


La Construction d’un Empire mondial (XIXème - Début XXème) :

A la suite de la trahison de ses proches, Ra’s se jura que plus personne d’autre que lui n’aurait jamais accès aux Puits de Lazare. Il voyagea pendant un siècle, se formant encore plus ardemment aux arts du combat, participant aux grandes guerres, devenant un véritable maître tacticien.
Dans le même temps, il transforma totalement la structure de sa tribu. Lui donnant une envergure mondiale, il la déploya tout autour du globe, sous plusieurs factions. De son surnom « la Tête du Démon », il appela son organisation « le Démon ». Par la suite, il accrut ses troupes en recrutant des hommes durant les guerres napoléoniennes, ainsi que les deux Guerres mondiales.


Il fondit ainsi plusieurs groupes, dont les deux principaux étaient :

- La Ligue des Assassins, branche principale du Démon, aussi appelée la « Griffe du Démon ». Rassemblant tous ses élèves en cours d’instruction, la Ligue des Assassins représentait la principale force de frappe de Ra’s, celle qu’il utilisait le plus communément et qui lui assurait une influence dans le monde entier.

- La Ligue des Ombres, branche dérivée qui rassemblait ses assassins d’élite. Cette faction n’est réputée être qu’une légende urbaine, censée inspirer la peur dans les camps mêmes du Démon. Ils sont juges, jurés et exécuteurs. Représentant la justice absolue du Démon, tous ceux qui ne respectent pas celles-ci devront faire face à la colère sacrée de la Ligue des Ombres.


Ere moderne (XXème et XXIème siècles) :

Dans les années 1960, Ra’s donna naissance à plusieurs de ses filles qu'il forma le plus complètement possible, afin que celles-ci puissent éventuellement lui succéder un jour. Cette génération donna les enfants les plus talentueux qu'il ait créé de sa vie. Les formant durant de nombreuses années, il les amena avec lui tout autour du globe, leur enseignant tout ce qu’il savait. Il les prépara à régner à ses côtés, leur enseignant la stratégie, la tactique et comment instaurer la peur dans les rangs ennemis.

Il devait cependant faire face à la rébellion des chefs des autres factions, qui tentaient d’asseoir leur prise sur le Démon, essayant de renverser Ra’s. Dévorés par le désir de pouvoir, le Démon fut gangréné par des luttes fratricides entre les différentes factions, que Ra’s se dut de mater les unes après les autres, éliminant ses rivaux, torturant, oppressant, massacrant.

A la même époque, Ra's entraîna personnellement le jeune héritier des Wayne, le formant de la même manière qu'il avait formé sa fille, lui enseignant les arcanes secrètes de la Ligue. Il ne savait alors pas que celui-ci deviendrait un jour son pire ennemi : le Batman.

Ra’s, voyant Batman comme un potentiel second, testa ses capacités au cours de divers affrontements, de tests, d’énigmes, mettant à bout de nerfs le Chevalier noir. Au terme d’une quête au travers du globe, Ra’s affronta Batman dans un combat final dans le désert, près du Puits de Lazare originel. Après des heures de lutte, Ra’s prit l’ascendant lorsque Batman fut frappé d'un coup à la cheville d'une épée empoisonnée. Soigné par un des enfants de Ra's, Batman triompha de ce dernier, lui assénant une défaite totale.

Rendu fou de rage et de haine envers Batman, Ra’s commença une croisade mondiale contre l’encapé. Se dissimulant au plus profond de Gotham City où se trouvait un autre Puits de Lazare dans les ruines de Wonder City, Ra’s prépara sa sordide revanche sur le Chevalier Noir.
Durant les années qui suivirent, la Tête du Démon et le Chevalier noir ne cessèrent de multiplier leurs affrontements encore et encore : Ra’s souhaitant anéantir la nouvelle ère de capitalisme par la dispersion de bactéries mortelles dans le monde et revenir à un Etat de nature, tandis que Batman faisait à chaque fois échouer ses plans.
Ra's al Ghul découvrit plus tard que Bruce Wayne et Batman n'étaient qu'une seule et même personne, mais considérant toujours que celui-ci pourrait être son successeur, fit le serment solennel sur un rituel magique en engageant sa propre vie de ne jamais dévoiler son identité.

Mort et résurrection :

Alors que Ra's éduquait ses enfants, occupant pour la première fois le rôle de père aimant, un complot était monté dans les coulisses, visant à l'éviction de la Tête du démon. Il avait été décidé que celui-ci devrait mourir pour permettre la renaissance de la Ligue des Assassins. Les comploteurs, se doutant que la plus grande menace à leur projet s'avérait être Batman parvinrent à l'écarter suffisamment longtemps pour pouvoir poignarder mortellement Ra's.

Celui-ci mourut, pour la première fois de son existence connaissant les affres de la fin. Il s'avéra par la suite que tout ceci n'avait été qu'une machination, visant à dissimuler le corps de Ra's et à le soustraire aux yeux de ses ennemis. L'effet du Lazare se dissipant sur son corps, Ra's avait dû se séparer de son enveloppe corporelle pour renaître plus puissant.
 
Cependant, tout dans le monde n’est qu’un cycle sans fin. Et la mort de Ra’s n’annonçait en réalité que son renouveau. Avec le soutien d'un fils bâtard, il prévoyait de se réincarner, grâce à la cérémonie du Lazare. Son plan fut couronné de succès, Ra’s se réincarnant alors en prenant le contrôle du corps de son fils. Ressuscité plus fou que jamais, Ra’s reprit ses activités, à la tête du Démon.


Pour des raisons de confidentialité, le dr. Abraham Morrison, membre éminent de la Ligue, ne fut autorisé que sur une période réduite à écrire cette chronologie de la vie de la Tête du Démon. Peu de temps après la fin de son écriture, il fut éliminé par la garde d’élite de Ra’s al Ghul. Cet ouvrage est désormais précieusement conservé dans la bibliothèque personnelle de la Tête du Démon.


Contexte DC World of Chaos :

Après sa résurrection, Ra’s reconstruisit une nouvelle fois son organisation, faisant ainsi du Démon une organisation de premier ordre, naviguant dans les ombres et cherchant à imposer son règne fou à la Terre.

Délaissant la Ligue des Assassins, il s’appuya de plus en plus sur la Ligue des Ombres, dont sa fille, Rosalia, faisait partie, et prévoyant en secret que celle-ci en prenne la tête.

Déçu des actions de ses héritiers, Ra’s se réaffirma comme le leader de l’organisation, ne tolérant aucune contestation et aucune exception aux règles antiques sur les bases desquelles il avait formé le Démon.

De plus, il doit désormais faire face aux conséquences de l'assèchement des Puits de Lazare. La substance se fait de plus en plus rare, le rendant davantage vulnérable et dépendant à l'emplacement des Puits. Leur localisation reste désormais un secret farouchement gardé, connu seulement d'une élite parmi les élites. Cependant, cet impératif le pousse à revoir ses priorités et à estimer la possibilité de devoir céder son empire à un héritier potentiel, apte à assurer l'héritage de la lignée des Al Ghul.

Alors qu’il prévoyait un nouveau plan de conquête mondiale, Ra’s dut faire face à l’arrivée du démon Trigon sur la Terre. Celui-ci représentant un adversaire pour les objectifs de Ra’s, il semblait évident que ce dernier ne pouvait rester sans rien faire. Il autorisa donc sa fille, sous l’alias de Maschera, à prendre part au combat face aux trigonites, du moment que celle-ci renouvelait son serment de fidélité à la Ligue. Rassuré quant aux désirs de sa benjamine, il se concentra dans les ombres afin d’éradiquer ses ennemis, que ceux-ci soient des justiciers ou bien des trigonites.

Après tout, il ne peut y avoir qu’une seule « Tête du Démon » sur terre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ra's al Ghul - The Demon's Head
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Horror Head nr14: Demon
» [40K Demon] Blood Slaughterer of Khorne
» (DEMON CASTLE DRACULA) PS3/ Xbox360
» LES SEPT ROYAUMES (Tome 1) LE ROI DEMON de Cinda Williams Chima
» Pretty From Head To Toe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC World of Chaos :: Entrée ! :: Présentations :: Personnages Non-Joueurs-
Sauter vers: